Accompagner vers l’autonomie

L’accès à la vie autonome des accueillis est la finalité d’ASSARVA. Outre les contributions spécifiques permettant d’apporter des réponses aux besoins concrets (logement, français et projet professionnel), cette pleine autonomie est le résultat d’un grand nombre d’heures passées à leurs côtés et d’une multitude d’actions mises en œuvre, avec persévérance, par les bénévoles accompagnants.

Les besoins diffèrent selon que l’on est en présence d’un couple avec ou sans enfants, d’une personne seule, jeune majeur ou adulte confirmé et selon l’historique et le vécu des accueillis. Ce n’est pas la même chose selon que la personne parle ou non le français, selon son niveau de formation ou d’expérience. Dans tous les cas, les accueillis requièrent une forte personnalisation de l’accompagnement et la mobilisation de plusieurs bénévoles.

L’ensemble des démarches est réparti entre les bénévoles d’ASSARVA selon les compétences et points forts de chacun (son expérience, ses réseaux…) et est coordonné par le référent (ou binôme de référents) pour gagner en efficacité et dégager une synergie.  A cet égard, avoir plusieurs interlocuteurs au sein d’ASSARVA contribue à diversifier les expériences des accueillis et évite le risque d’un lien exclusif qui pourrait être contraire à l’objectif d’autonomie recherché.

Au-delà des besoins concrets, l’autonomie requiert un accompagnement humain. Il s’agit pour la personne accueillie, qui vient de loin (au propre comme au figuré), de retrouver des repères. Il est important qu’elle soit entourée de quelques personnes dans lesquelles elle peut placer sa confiance et qui représentent un environnement stable. L’accueilli doit pouvoir trouver une écoute bienveillante dénuée de jugement de valeur, et ne pas craindre de demander de l’aide quand il ne sait pas comment faire.

– Il est ainsi nécessaire d’aider la personne dans l’accomplissement des démarches administratives, souvent complexes et nécessitant pour la plupart un accès à Internet.

« La méthode est de faire en expliquant, de sorte que la personne progressivement prenne la main sur ses démarches administratives dans la mesure où elle peut y parvenir avec son téléphone portable. L’aide matérielle est nécessaire pour télécharger et transmettre les documents justificatifs requis tels que contrat de travail, avis d’impôts… »

L’initiation aux pratiques de la vie quotidienne est également précieuse pour l’accueilli : familiarisation aux trajets, premiers rendez-vous médicaux…

« Accompagner une personne à un rendez-vous avec une Administration, cela signifie montrer comment on prend les transports en commun, s’orienter dans les correspondances du métro et ensuite chercher son chemin à pied. Cela signifie aussi être présent à l’entretien pour s’assurer que la personne comprend bien ce qui est dit et poser les questions qu’elle ne sait pas ou n’ose pas poser. Cela évite également les malentendus et permet un gain de temps. »

L’autonomie, c’est aussi acquérir une vie sociale nouvelle tout en conservant son identité et la mémoire de son vécu. Pour permettre aux accueillis de se familiariser avec la culture du pays d’accueil et en acquérir les codes sociaux, plusieurs possibilités s’offrent aux bénévoles accompagnants :

– Proposer à la personne des sorties dans Paris

– Faire connaître les possibilités de s’intégrer à la vie culturelle et sportive de la commune où elle habite pour qu’elle ait des activités sociales de proximité : bibliothèque, club de foot…

Recevoir chez soi régulièrement un adulte accueilli en lui permettant ainsi d’observer simplement comment on vit, comment on prend les repas, et de partager des moments d’échange.

« Les repas sont particulièrement instructifs. Les discussions sur les plats et recettes sont un point de départ pour enrichir le vocabulaire, elles montrent à la personne que l’on s’intéresse à elle en l’amenant à parler de ses propres habitudes de vie. »

L’association organise aussi des rencontres de la communauté ASSARVA (comme par exemple, la galette en janvier) : adhérents, bénévoles et accueillis se retrouvent pour partager des moments de convivialité et célébrer les avancées des uns et des autres.